HighwaytoHell

HighwaytoHell

Mercredi 29 janvier 2014 à 7:05

 J'espère vraiment que Freud a tort.Avec la quantité de désirs que je refoule, je vais finir complètement névrosé.
Ca serait vraiment cool qu'il ait tort.

Lundi 27 janvier 2014 à 6:48

 Ces deux dernières semaines j'ai été obligé d'assimiler un nombre de choses. Pas très agréables. Mais ça ne fait rien.
J'ai reparlé à des gens, capables de remuer ce qui reste d'Humain en moi.
J'reprend le jeu auquel je joue quand je sens que la vie n'est pas assez rose pour moi.
Mais ça n'fait rien. J'suis indestructible.

Dimanche 15 décembre 2013 à 23:12

 C'est pas comme si j'avais un flingue posé sur la tempe. Enfin si, mais ça c'est pas important. Ce qui est important, c'est la musique dans le fond. Un peu de piano sur une voix pseudo émo-gothique. De collège, bien évidemment. Ca et tout ce qu'elle m'inspirait, tout aussi évidemment. Alors forcément, le lingue chargé qui pesait aussi lourdement qu'il pouvait sur ma tempe ne faisait pas réellement le poids. Elle m'a pris par surprise. Avec tous les souvenirs qui n'attendaient que ça pour ressurgir. 

"Qu'est ce que tu attends?"

Il appuya un peu plus. Des fois que j'aurais oublié sa présence. Malheureusement, même avec toutes mes facultés de déconcentration j'étais incapable d'oublier le gros calibre qui faisait pression sur ma tête au point de me filer un torticolis. Mais c'est pas pour ça que j'y accordais de l'importance. Nettement moins que la musique, déjà. En plus, il pleuvait dehors. Mon cerveau avait dix mille fois plus d'intérêt pour la pluie que le canon en acier. N'en déplaise son égo. 

"Tu as trois secondes. Dans trois secondes je tire."

C'est que je me sentirais presque menacé. Moins que dans mes cauchemars, mais quand même. Un joli score. Sa menace semblait presque crédible. La musique changea. Bien sur qu'elle changea. Dans un film, la musique change toujours pour annoncer le tournant dramatique. Une musique sur la perte d'un être cher. C'est pas ma playlist la plus joyeuse qui tournait.

"...Deux !"

Ow, je me souviens pas avoir entendu le premier chiffre. Il comptait dans quel sens, déjà? Croissant, décroissant? Ma musique, alors? 

"Trois!"

Bruit de chargement. Coup de feu.
Je suis sur qu'il a aimé pressé la détente.
Tout aussi sur qu'il a moins aimé voir son arme se retournait contre lui au dernier moment.
Et ses hurlement semblent confirmer qu'une balle dans la jambe fait mal.
Et l'absence de ses hurlements semble confirmer que deux balles suffisent amplement à calmer définitivement quelqu'un.
Semblerait qu'il était effectivement indigne d'intérêt. Il pleut toujours, ma musique est toujours belle.

Samedi 14 décembre 2013 à 23:00

 Y'a quand même des photos, des musiques, et même des vidéos qu'il vaut mieux supprimer dans sa vie. Sinon, un jour, tu rangeras ton pc. Tu ouvriras lesdits fichiers. Et là, tous les efforts que tu auras fait pour garder un minimum de stabilité dans ta vie émotionnelle volent en éclat.

Mardi 3 décembre 2013 à 13:27

 Des intro' de fin du monde dans un rien qui ne valait plus grand chose.
L'oubli de tout. Sommeil profond du rêveur, fin de l'espoir de quelqu'un qui n'y croyait déjà plus.
Surenchère dans la damnation. L'enfer c'est les autres, qu'il disait.
Gout apocalyptique à la couleur de l'encre sanguine. Réconforter ce qui n'est pas brisé et achever ceux qui le sont.
Odeur de cendre et de cigarette, de nuit froide et de repas chauds, d'herbe coupée et du matin.
Confusion. Vue linéaire d'une spirale auto-générée. Cerveau schizophrène et épileptique. 
Balayé par des images et des couleurs qu'il ne maîtrise plus.
Yeux rouges, migraine et syndrome de l'âme qui explose.
Ne t'en fais pas, dans 11h, tu en auras 24 autre à faire.

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast